Annales geologiques du service des mines. Recherches sur les faunes albiennes de Madagascar

Автор(ы):Collignon M.
Издание:Imprimerie nationale, Paris, 1950 г., 106 стр.
Язык(и)Французский
Annales geologiques du service des mines. Recherches sur les faunes albiennes de Madagascar

Dans un mémoire, qui a été publié dernièrement dans les Annales géologiques du Service des Mines de Madagascar (1), j'ai décrit une faune albienne remarquable, caractérisée par l'abondance des Ammonites des Genres Douvillei-ceras, Lemuroceras et Brancoceras, et j'ai donné une coupe, selon Henri Besairie, du gisement principal de ces fossiles, situé dans la région d'Ambarimaninga, cercle de Sitampiky (Madagascar).

Au sommet de la coupe, c'est-à-dire au-dessus des couches principales à Ammonites que j'ai rapportées au sommet de l'Albien inférieur (Dou-villeicératien) et à la base de l'Albien moyen (partie inférieure de l'Oxytropidocératien) suivant l'échelle stratigraphique établie par Maurice Breistroffer (2), existe un banc fossilifère à Echinides épais de 1 m, où Henri Besairie a recueilli de très nombreux Oursins qui font l'objet du présent mémoire.

Ces Oursins sont, le plus souvent, de conservation médiocre;  la plupart d'entre eux sont incomplets et les exemplaires, en bon état, sont relativement très rares. Je suis arrivé, cependant, après quelques préparations minutieuses, à en déterminer un certain nombre. L'immense majorité de ces Oursins appartient à l'espèce Toxaster Gaudryi Cottr. (1), que mon regretté ami avait décrite d'après un unique exemplaire recueilli par le Capitaine Colcanap, à Beseva, dans le Nord du Cercle de Maevatanana, c'est-à-dire à proximité de la région d'Ambarimaninga.

Les Echinides de Madagascar, et de l'Albien en particulier, ont, depuis longtemps déjà, fait l'objet des études de nos meilleurs spécialistes. J. Cot-treau et J. Lambert en ont décrit un certain nombre dans des travaux qui seront cités plus loin. Aussi, dois-je adresser mes meilleurs remerciements à mon excellent ami Henri Besairie qui m'a confié, à la suite de mes Maîtres en Échinologie, l'étude de ces matériaux si intéressants.

Ma gratitude va tout particulièrement à mon ami, M. A. Jeannet, Professeur de Géologie et de Paléontologie à l'École Polytechnique fédérale de Zurich, qui a bien voulu me donner ses avis éclairés et appeler mon attention sur quelques points litigieux.

ТематикаПалеонтология
МеткиАльбский ярус, Мадагаскар
Скачать
Внимание! Если Вы хотите поделиться с кем-то материалом c этой страницы, используйте вот эту ссылку:
https://www.geokniga.org/books/9850
Прямые ссылки на файлы работать не будут!
1223.36